Premier e-mail via un site de rencontres, ensuite via WhatsApp et Gmail. | Trop Beau Pour Être Vrai

Premier e-mail via un site de rencontres, ensuite via WhatsApp et Gmail.

“ Premier e-mail via un site de rencontres, ensuite via WhatsApp et Gmail. ”

Il n'avait plus d’argent et ne savait pas quoi faire. Je lui ai demandé ce qu’il attendait de moi, impossible alors de comprendre ce qu'il disait et il a commencé à pleurer.

« Fraude à l’amitié, mais heureusement, je ne suis pas tombée dans le piège.

J'ai rencontré cette personne sur un site de rencontres. Premier e-mail via le site de rencontres, ensuite via WhatsApp et Gmail. Il se prétendait australien, avec une mère flamande et un père australien, il était archéologue et travaillait sur son dernier projet. Pendant 6 semaines, nous avons discuté, nous nous sommes envoyé des e-mails et nous nous sommes appelés (via WhatsApp). Il m'a déclaré sa flamme et j’ai cru à cette histoire d'amour, tout en restant les deux pieds sur terre.

Il y a trois semaines, il devait se rendre à Kuala Lumpur afin de terminer son dernier projet. Il y avait une discussion à propos de l’argent auquel il avait soit disant droit pour les études qu’il avait effectuées en tant qu’archéologue. Aujourd'hui, il a annoncé qu’il avait une bonne nouvelle, mais qu’il devait payer une sorte de caution. Sinon, il ne pouvait pas recevoir le montant auquel il avait droit (+/- 860.000 USD). Il avait jusqu’à demain pour payer un montant de +/- 86.000 MYR.

Il a étayé son récit en joignant à l’e-mail une annexe de son avocat, qui insistait pour payer ce montant, ainsi qu’une décision de la Federal Court of Malaysia, selon laquelle il ne toucherait pas son argent avant deux ans s’il ne payait pas ce montant et devrait revenir en Malaisie. Il n'avait plus d’argent et ne savait pas quoi faire. Je lui ai demandé ce qu’il attendait de moi, impossible alors de comprendre ce qu'il disait et il a commencé à pleurer. J'ai coupé court et je lui ai dit que je n’avais pas d’argent et que je voyais clair dans son jeu. Je l’ai immédiatement bloqué. Il m’a alors répondu par chat que je l’avais laissé tomber parce qu’il n’avait pas d’argent, que je n’étais pas quelqu'un de bien, que j’avais brisé son cœur et qu’il se sentait vraiment mal.

D'autres ont peut-être vécu la même chose. Je suis heureuse de ne pas être tombée dans le piège et j’espère qu'il n'y aura pas d’autres victimes qui croiront à cette histoire. »