FAQ Les fraudes à l'amitié | Trop Beau Pour Être Vrai

FAQ Les fraudes à l'amitié

FAQ Les fraudes à l'amitié

Si vous êtes contacté(e) sur le Net par un inconnu qui tente d'entrer en conversation, il peut s'agir d'une fraude à l’amitié. Les signaux et indices suivants doivent vous alerter et vous inciter à redoubler de vigilance :

  • La personne commence souvent par tenter d'établir un lien de confiance avec vous.
  • Ensuite, elle vous prend par les sentiments et vous demande de l'argent (par exemple pour payer un billet d'avion afin de vous rencontrer ou verser une avance pour les frais médicaux d'un membre malade de sa famille). 
  • Lorsque vous essayez de convenir d’un rendez-vous pour vous rencontrer, elle ne cesse de se dérober. Il y a toujours une excuse pour ne pas venir en Belgique (frais de procédure, membre malade de la famille, « problèmes imprévus », etc.). 
  • Comme vous le remarquerez, tous ces problèmes/obstacles peuvent être résolus avec de l'argent. Il peut s'agir d'un paiement par virement, chèque, carte de crédit ou transfert de liquidités ou d'argent virtuel.
  • Faites attention au langage utilisé par votre nouvel(le) ami(e) ou prétendant(e). Les escrocs prétendent souvent qu'ils sont belges et que leur langue maternelle est le français ou le néerlandais. Mais ils font souvent des fautes qu'un véritable locuteur natif ne ferait pas. Pour contrôler un profil, partez toujours du principe que si cela semble trop beau pour être vrai, c'est que ça ne l'est probablement pas.

Adoptez la stratégie suivante :

  • Vérifiez l'authenticité du profil et des photos du profil, car les escrocs utilisent toujours un faux compte. Si via un moteur de recherche vous retrouvez plusieurs fois la même photo de profil, c'est qu'il s'agit sans doute d'un escroc. Vérifiez également si la personne a un profil sur d'autres réseaux sociaux comme Facebook ou LinkedIn. Le profil a-t-il été créé récemment ? A-t-il/elle moins de 200 amis ? Ce sont autant d'indices qui peuvent suggérer qu'il s'agit d'un faux profil.
  • Demandez suffisamment de renseignements à votre nouvel(le) ami(e) pour contrôler son contexte de vie. S'il/elle ne peut ou ne veut pas donner de réponse à des questions anodines (comme « où habites-tu ?», « qu'est-ce que tu fais dans la vie ? », etc.), ne vous laissez pas intimider et insistez jusqu’à ce que vous ayez reçu une réponse. Vous aurez ainsi plus d'éléments pour contrôler la véracité de ses affirmations. S'il/elle prétend exercer une fonction ou un emploi important, vous pouvez tout à fait le vérifier sur LinkedIn ou sur le site internet de l'organisation en question.
  • Ignorez entre-temps toute demande de contribution financière et ne cédez pas aux demandes insistantes. 
  • Stoppez immédiatement tout contact. Ne réagissez pas aux messages, courriels, appels téléphoniques, etc. Toute forme de contact ne vous apportera que des problèmes. 
  • Notez toutes les informations dont vous disposez comme le nom du profil, le numéro de téléphone ou le pseudonyme sur le site de rencontres.
  • Signalez votre histoire sur pointdecontact.belgique.be (option « fraude à l'amitié »). Vous éviterez ainsi à d'autres personnes de tomber dans le même piège.
  • Il est extrêmement important d'en parler à votre famille, vos amis et vos connaissances. Vous n'êtes pas le ou la seul(e) à avoir été arnaqué(e) de cette manière. Le fait d'en discuter peut vous aider, mais peut également empêcher d'autres personnes d'être victimes des mêmes pratiques frauduleuses. 
  • Si vous avez transmis les coordonnées de votre carte de crédit, contactez immédiatement Card Stop (070 344 344). 

En cas de fraude à l'amitié, il est fréquent que l'on vous demande toute une série d'informations personnelles, pouvant aller de votre adresse à une copie de documents officiels (carte d'identité, passeport, etc.). Si vous avez communiqué de telles informations personnelles, il y a un risque d'usurpation d'identité. Dans ce cas, portez plainte auprès de la police locale

Si vous craignez que de l'argent soit prélevé en votre nom, contactez directement votre banque ou la société émettrice de votre carte de crédit. Si vous avez partagé d'autres informations à usage personnel, comme un mot de passe et/ou un code PIN, modifiez-les immédiatement, même si vous n'avez que des craintes. 

Si vous avez de bonnes raisons de croire qu'une personne de votre entourage est victime de cette forme d'arnaque et que vous connaissez le nom de l'escroc, nous vous conseillons d'effectuer un signalement sur le site pointdecontact.belgique.be (option « fraude à l'amitié »). Vous protégerez ainsi une personne en position de grande vulnérabilité. Soyez assuré(e) que votre notification sera toujours traitée confidentiellement.

  • Il est préférable de contacter les banques concernées dès que possible et, en premier lieu, votre propre banque. Votre banque demandera à la banque du numéro de compte des escrocs de rembourser l'argent. Celle-ci tentera également de bloquer le transfert ou de bloquer le compte afin que les escrocs ne puissent plus retirer l'argent. Cependant, si l'arnaque est détectée trop tard et que le montant a déjà été perçu par les escrocs ou transféré sur un compte étranger, vous ne pourrez plus récupérer l'argent par l'intermédiaire de la banque. 
  • Une fois le paiement effectué, vous ne reverrez sans doute plus jamais votre argent. Il est cependant très important de signaler l'arnaque sur pointdecontact.belgique.be (option « fraude à l'amitié »). Vous empêcherez ainsi les escrocs d'attirer d'autres victimes dans leur piège. Vous recevrez en outre immédiatement l’information concernant les démarches à entreprendre et les personnes susceptibles de vous aider.